Quelles alternatives s’offrent à un interdit bancaire ?

Un interdit bancaire peut représenter un obstacle insurmontable en matière de gestion de finances. Cette situation a la capacité d’entraver votre accès aux services bancaires classiques, comme l’émission de chèques, l’usage de cartes de crédit, ou bien l’ouverture d’un nouveau compte bancaire. Que faut-il donc faire ? Découvrez dans cet article ce qu’est vraiment un interdit bancaire ainsi que les solutions pour retrouver votre autonomie financière.

Un interdit bancaire : c’est quoi ?

L’interdiction bancaire concerne la situation légale qui prend effet quand un individu ne respecte pas certaines obligations financières. Cette situation survient en général dans le cas où vous émettez un chèque sans provision suffisante sur votre compte bancaire et que vous n’intervenez pas même après les avertissements de votre banque. Quand vous devenez interdit bancaire, votre banque le déclare auprès de la Banque de France. Vous serez ensuite inscrit sur le Fichier Central des Chèques ou FCC. Votre banque va forcément vous retirer tous vos moyens de paiement comme : 

A lire en complément : Des idées de sorties et d'activités familiales pour tous les âges

  • Chéquier ;
  • Carte bancaire ;
  • Compte.

L’interdiction bancaire peut durer 5 ans. Pendant cette période, vous ne pourrez pas émettre des chèques et la possibilité d’ouvrir un nouveau compte dans un autre établissement bancaire sera limitée. Ainsi, votre dossier bancaire subira également les conséquences de cette situation, les autres banques seront réticentes envers vous. En outre, il est à préciser que l’interdiction bancaire s’applique sur tout le territoire français, et non seulement à la banque dans laquelle l’incident s’est produit. En effet, si vous êtes interdit bancaire, vous n’avez pas le droit d’émettre de chèques à partir de tout type de compte, même celui de votre conjoint. Mais, si vous envisagez d‘ouvrir un nouveau compte bancaire, il faudra trouver une banque qui accepte cette situation. N’hésitez pas à visiter ce site pour obtenir plus d’informations sur les interdits bancaires.

Quelles sont les options pour ouvrir un compte bancaire ?

Bien que vous soyez interdit bancaire, vous pouvez ouvrir un compte bancaire grâce au dispositif du droit au compte. La procédure suivante peut vous aider à y parvenir. Effectuez d’abord une demande à la Banque de France. Pour ce faire, munissez-vous d’une attestation de refus d’ouverture de compte que vous avez obtenu par la banque qui a refusé votre demande. Vous pouvez réaliser cette demande via le site internet de la Banque de France, par courrier postal, ou directement chez la Banque de France.

A voir aussi : Comment clarifier un problème ?

Une fois que la Banque de France ait reçu votre demande, elle nominera un établissement bancaire qui sera dans l’obligation de vous ouvrir un compte. Souvent, la Banque de France répond en 1 jour ouvré et vous avertira par courrier de la banque désignée. Grâce à la notification de la Banque de France, la banque désignée doit ouvrir votre compte dans un délai de 3 jours ouvrés. Elle n’a pas le droit de refuser d’effectuer cette action et est tenue de vous fournir les services bancaires de base gratuitement. Elle vous délivrera une carte bancaire à autorisation systématique et un relevé d’identité bancaire ou RIB.

Même si vous êtes un interdit bancaire, vous pouvez consulter le solde de votre compte à distance. Cela est réalisable en utilisant l’application mobile de la banque, son site internet. De cette façon, vous avez l’opportunité de gérer efficacement vos finances et d’éviter d’émettre des chèques sans provision. Sachez que le droit au compte s’applique aussi aux banques en ligne. Ces dernières peuvent proposer des offres spécifiques pour les personnes en situation d’interdit bancaire, avec des services en conformité avec cette situation.

vous pourriez aussi aimer