Actu

Qui est la femme de Neptune ?

Salacia ou Salacie est une des nombreuses déesses de la mythologie romaine. Il s’agit d’une déesse puissante, quoique mineure.

Déesse féminine capitale de la mer, elle avait des accords avec d’autres divinités. Cette déesse figure dans l’écriture de beaucoup d’auteurs de renoms de l’Empire romain. Alors, qui est réellement Salacia, la femme de Neptune ?

A lire aussi : Quel est le salaire de Nagui ?

Les deux femmes de Neptune, le dieu de la mer

Les romains conféraient deux femmes au dieu Neptune afin d’évoquer le flux et reflux de la mer. Ainsi, la première femme de Neptune serait Vénilia dont le nom est tiré du vent.

La deuxième épouse serait Salacia. Cette dernière est le symbole de l’allure éclairée et calme de la mer. Elle est l’épouse officielle de Neptune avec qui elle a eu trois enfants, dont Triton.

A découvrir également : Comment réserver sa place dans un parking privé ?

Salacia : qui est cette déesse de la mer ?

Salacia est la déesse principale de la mer et de l’eau salée dans la mythologie romaine. Elle est la fille de Nérée, dieu primitif marin surnommé « vieillard de la mer » et de Doris, une océanide, fille d’Océan et de Téthys. Salacia est ainsi une néréide, une parmi les cinquante filles de Nérée et Doris.

Cette déesse mineure est également la sœur de Néritès, seul fils de Nérée et Doris, garçon d’une beauté extraordinaire. Elle est également la femme du dieu de la mer et roi des océans : Neptune auprès duquel, elle règne sur les océans.

La déesse Salacia, déesse mineure de la mer et Neptune, dieu de la mer régnaient ensemble sur les profondeurs de la mer. Son alter ego dans la mythologie grecque est la déesse Amphitrite, qui est la déesse de la mer et la femme de Poséidon.

La déesse et son dieu

Quand Neptune, dieu de la mer a tenté de conter fleurette à la déesse Salacia pour la première fois, cette dernière l’a débouté, le trouvant trop farouche.

Salacia souhaitait également conserver sa virginité indemne. La déesse a pu réussir à se soustraire des avances de Neptune et se réfugia dans l’océan Atlantique, où elle se cacha.

Néanmoins, le dieu de la mer, Neptune était affirmatif sur le fait qu’il désirait Salacia. Ainsi, il a mandaté un dauphin pour partir à sa recherche.

Le dauphin a pu trouver la déesse et à la décider à revenir et régner avec Neptune. Ce dernier était tellement heureux, qu’en récompense le dauphin d’une constellation : le Delphinus, qui est un groupe d’étoiles que les romains connaissent bien.

Le rôle de Salacia dans la mythologie

La déesse Salacia était une nymphe des mers avant de devenir la femme de Neptune et reine de l’océan. Le nom de la déesse émane du latin « Sal », voulant dire sel.

En tant que déesse de la mer, elle symbolise la mer, ouverte, vaste, calme et ensoleillée. Salacia est également la déesse de l’eau salée, ainsi, sa propriété va jusqu’à l’océan. Certains récits lui octroient le rôle de déesse des sources et de l’eau minéralisée.

La déesse Salacia et Neptune ont été bénit par trois enfants, tous des garçons qui sont des figures de la mer illustres. Triton, un dieu de la mer est leur fils le plus populaire.

Triton était constitué d’un corps à moitié homme et à moitié poisson, ce qui a contribué à le rendre symbole des tritons par la suite. Salacia et Neptune eurent également plusieurs nymphes marines ainsi que des cyclopes, selon plusieurs récits.

Salacia et ses représentations

Salacia apparaît, dans beaucoup de ses représentations, comme une belle nymphe couronnée d’algues. Beaucoup des représentations de la déesse la présentent près de Neptune sur leurs trônes dans les abîmes de l’océan.

Certaines œuvres d’art présentent Salacia revêtue d’une robe blanche, se tenant debout sur un char en nacre.

Ce char est l’un des symboles principaux de la déesse, il est traîné par des hippocampes, des dauphins ainsi que plusieurs créatures mythologiques de la mer.