Santé

Comment réparer son ménisque ?

Les ménisques sont des fibrocartilages situés entre l’os supérieur et l’os inférieur de la jambe. Ils sont interposés dans l’articulation du genou entre le fémur et le tibia. Ces petits coussinets servent à rendre moins ardents les chocs lors des mouvements de genou en affaiblissant leurs effets.

Ainsi, ils sont à la fois amortisseurs, stabilisateurs et lubrificateurs. On compte deux ménisques pour chaque genou (un ménisque interne et un ménisque externe). Les ménisques peuvent se fissurer de manière spontanée ou suite à un traumatisme. Dans ce cas, il convient de les réparer. Voici comment procéder.

A voir aussi : Maladies chroniques : les plus fréquentes

Peut-on réparer le ménisque ?

En cas de fissure des ménisques, une patte vient barricader l’articulation en flexion. Il s’agit d’une lésion méniscale. Malheureusement, toutes les lésions méniscales ne peuvent être réparées. En effet, lorsque la lésion est trop grave, elle ne peut être réparée, car seule la partie périphérique du ménisque peut cicatriser. Lorsque le ménisque n’est pas suturable (réparable), il faut procéder à une méniscectomie totale (ablation complète du ménisque) et à une réparation.

Lorsque la lésion méniscale provoque un malaise (instabilité, blocage de l’articulation, gonflement, etc.), elle peut être réparée. Dans ce cas, on dit que la lésion méniscale est suturable. Le médecin établit un diagnostic en manipulant le genou et procède ensuite à un examen clinique.

A lire aussi : Maladies infectieuses et inflammatoires : s'en prémunir

Pour confirmer le diagnostic et visualiser la lésion méniscale, un examen d’imagerie est souvent réalisé. Toutefois, d’autres examens cliniques comme l’arthroscanner et la radiographie peuvent être réalisés pour éliminer d’autres pathologies.

Quel traitement pour le ménisque ?

La décision de réparer le ménisque dépend notamment de l’âge du patient (moins de 45 ans), la nature de la lésion, le niveau et le type d’activité sportive. Lorsque la lésion est suturable, une intervention chirurgicale est réalisée de manière séparée ou combinée à une reconstruction du ligament croisé antérieur ou postérieur.

L’acte chirurgical n’est pas urgent sauf en cas de blocage de l’articulation. L’acte est effectué dans un bloc opératoire, sous anesthésie générale ou locorégionale et sous arthroscopie (vidéochirurgie) lors d’une chirurgie ambulatoire.

Généralement, le geste est réalisé sous arthroscopie, c’est-à-dire en effectuant les deux incisions habituelles, une en interne et une en externe. La caméra est interposée dans l’articulation par une incision et les autres instruments par la deuxième incision.

réparer son ménisque

La lésion du ménisque peut être ainsi visualisée par le chirurgien, qui procède à l’envenimement de la lésion afin de faciliter la cicatrisation. Toutefois, en cas d’atteinte de la partie antérieure du ménisque, une ou deux incisions supplémentaires peuvent être nécessaires pour favoriser la réalisation de certaines sutures. D’autres lésions visualisées peuvent être réparées au cours de l’opération. L’opération dure en moyenne 15 min et peut aller jusqu’à 45 min en fonction du type de lésion.

Quelles suites pour l’opération du ménisque ?

Après l’intervention chirurgicale, l’appui est soit complet dès le jour de l’opération, soit partiel et ainsi, soulagé par des cannes. Une reprise de l’appui différé peut être prescrite par le médecin en fonction de la stabilité de la suture. Le fléchissement du genou peut également être limité les premières semaines. Vous êtes libéré le même jour de la chirurgie ambulatoire. Des séances de rééducation vous seront prescrites. Elles peuvent débuter environ 8 à 10 jours après l’acte chirurgical.

Vous devez prendre des antalgiques et des anti-inflammatoires (ne pas prendre en cas de contre-indication) plusieurs fois par jour afin de calmer ou diminuer les douleurs. En cas de contre-indication, les antalgiques et anti-inflammatoires sont toutefois à éviter.

Dans ce cas, une application de la glace sur le genou aide à soulager la douleur. La pratique des activités sportives n’est pas autorisée avant la fin de la 2e ou 3e semaine après la réparation méniscale. Une consultation est généralement prévue environ trente jours après l’opération pour évaluer les résultats.

Quels résultats après l’intervention ?

Après l’intervention chirurgicale, la cicatrisation de la peau est rapide. La cicatrisation méniscale nécessite par ailleurs plus de temps (entre 3 à 6 mois). Elle dépend notamment du ménisque en question, de l’âge du patient, du type de lésion, et de la zone concernée.

Vous pouvez pratiquer les activités sportives après l’autorisation du médecin. Le résultat espéré après la réparation méniscale est la disparition de la douleur au bout de 3 à 6 semaines. En cas d’échec, et de mauvaise cicatrisation, une ablation de la lésion méniscale par arthroscopie peut être nécessaire.